• Black Facebook Icon

© 2017

NOTRE HISTOIRE

C’est en 1977 et par le plus grand des hasards que Stéphane assiste à une cuisson de grès au sel dans un four à bois. Le coup de foudre est immédiat et Stéphane passe la nuit à assister le potier qu'il ne quittera qu'un an plus tard, après avoir terminé l'apprentissage qui lui permet d'acquérir les bases du métier.

De 1981 à 1987, Stéphane est chargé de relancer l’activité céramique de l'ancienne poterie d’un village frontalier pour lequel il bâtit un four à gaz et bois de 1,5 m3.

Il s'éloigne alors de l’activité céramique pour se consacrer à la gestion d’une société dans le secteur du bâtiment jusqu'en 1999. Pendant ces 12 années, Stéphane et Cécile consacrent tout de même leurs weekends et autres vacances à l’agencement de ce qui deviendra leur atelier.

C’est en 2008 que Stéphane acquiesce à l’idée de Cécile de se consacrer à temps plein à leur vie de créateurs. 

Ils cuisent toujours au bois leur production de grès salé. Un gros four de 3m3 leur permet de réaliser des pièces ornementales pour les aménagements extérieurs. Un autre four (de type Sèvres de 1,5 m3) est dédié à la cuisson des Lolette de Cécile ainsi que des pièces décoratives et culinaires.

Quatre cuissons sont organisées chaque année  dans Le Sèvres, contre une seule pour le grand four. La bataille nécessaire pour atteindre 1300°, température indispensable à la dureté du grès,  est toujours un grand moment d’humilité et de petits bonheurs, la part du feu ajoutant son lot de surprises.