ARCHITERRETURE

Les Architerretures sont toutes issues de terres à grès riches en fer mélangées auxquelles on ajoute de la porcelaine de façon à obtenir des veines et des failles blanches. Bien cuites, elles deviennent très noires. 

Au commencement, les masses -souvent lourdes- sont pétries, roulées, frappées, jetées au sol ou sur la pierre bleue jusqu'à ce qu'elles aient la forme recherchée, synonyme de  légèreté. C'est alors que la masse informe et grossière du départ trouve son esthétique dans un déséquilibre stabilisé.

Je les coiffe la plupart du temps d'un couvercle à la manière des monastères des Météores de Grèce, ces constructions installées sur des situations géologiques improbables. 

Les Architerretures sont confiées au gros four à bois, seul capable de leur donner l’empreinte du temps passé recherchée. Depuis peu, j’inscris une trace à la base de chaque pièce et une fois son orientation choisie selon des critères esthétiques, ce repère est localisé par une boussole de façon à ancrer l’architerreture au système solaire et à la Terre. Cette localisation permet de donner au visiteur le meilleur angle de lecture de cette pièce issue des 4 éléments.

  • Black Facebook Icon

© 2017